Un rucher communautaire: avis aux apiculteurs amateurs

C’est Samuel Fery, responsable des services techniques et apiculteur aguerri, qui supervisera ce rucher.

C’est Samuel Fery, responsable des services techniques et apiculteur aguerri, qui supervisera ce rucher.

Près du parc de la Ramie, les abeilles sortent de la ruche pour butiner. «  Elles ramènent du nectar et du pollen pour les larves de la reine qui est en train de pondre.  » Samuel Fery, responsable des services techniques de la ville de Seclin et apiculteur chevronné, nous dévoile le premier rucher communautaire de Seclin. «  On a 16 ruches.  » Pour 20 000 abeilles.

À ne pas confondre avec le rucher communautaire de la Métropole européenne de Lille (MEL), implanté à la déchetterie. «  Là, c’est un apiculteur qui s’en occupe et se met à disposition des salariés d’Esterra  », ajoute le spécialiste.

Sur le même principe que les jardins ouvriers, le rucher communautaire de Seclin loue aux habitants qui le souhaitent, pour la modique somme de 20 € par an, une ruche. À condition que les candidats soient des apiculteurs amateurs formés. «  On les oriente vers différentes formations  », explique l’adjointe au maire, Françoise Dumez. Et qu’ils respectent la charte élaborée. Pour cela, ils s’engagent à élever la colonie d’abeilles, tout en préservant les lieux, et ils ne doivent pas commercialiser la production de la ruche (jusqu’à 30 kg de miel par an, plus la propolis, le pollen…).

Aujourd’hui, quatre Seclinois sont aptes à se lancer, quatre autres sont en cours de formation, il reste quelques places pour les volontaires, soucieux de la préservation des abeilles.

«  C’est une catastrophe, s’indigne Samuel Ferry. Pas mal de colonies sont ravagées en France. On a retrouvé le frelon asiatique à Wattignies. L’abeille sauvage voit son écosystème et son habitat détruits. Elle est suppléée par l’abeille domestique, qui, en même temps, permet d’augmenter la pollinisation. »

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *