De nouvelles mesures de prévention pour lutter contre le varroa


De nouvelles mesures de prévention pour lutter contre le varroa
Après les résultats des investigations du réseau d’épidémio-surveillance apicole et consultation des différents acteurs siégeant au sein du comité régional d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale (CROPSAV), un nouvel arrêté préfectoral a été pris ce mardi 25 juillet 2017 pour lutter contre le varroa.

Le 4 mai dernier, le premier cas de présence du varroa, acarien parasite des abeilles, avait été détecté dans un rucher situé à Saint-Denis. Pour limiter sa propagation, des investigations et des mesures d’urgence avaient été menées.  Six jours plus tard, le parasite avait été localisé dans plus de 15 foyers sur 6 communes de l’île.  Au 1er juillet 2017, cinq zones géographiquement isolées sont indemnes de varroa, indique la préfecture. Il s’agit des trois cirques,  du plateau de Bebour Belouve et de la zone de Grand Bassin. « Le reste du territoire est largement concerné par la présence du parasite ». 

L’arrêté préfectoral du 25 juillet 2017 prévoit ainsi : « la déclaration obligatoire des cas d’atteinte de la maladie, la délimitation de trois zones indemnes de varroa, et la levée de l’interdiction générale de déplacements des ruches sur tout le territoire de l’île sauf pour les déplacements d’une zone touchée par le varroa à destination d’une zone indemne ».

Parallèlement, un plan sanitaire d’élevage (PSE) validé par le CROPSAV a été également acté. Financé en partie par le conseil départemental, le PSE organise la lutte collective volontaire contre le varroa. « Le GDS pourra fournir les traitements aux adhérents du PSE qui fixera les molécules médicamenteuses que les apiculteurs pourront utiliser pour traiter le varroa, les calendriers d’application et les protocoles selon les productions ».

source : zinfoS974.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *