Apiculture: les difficultés s’accumulent

Pour les apiculteurs, le temps des récoltes est venu, mais aussi celui du bilan: maladies, frelons, pesticides… Les dégâts sur les cheptels sont considérables.

Nicolas Cahaigne, jeune bénévole chez René Berrini, s’apprête à remettre de la bière et du Picon pour éloigner les frelons asiatiques.

Nous avons perdu plus de la moitié de nos ruches, 270 sur 500. » lance René Berrini, président de l’association les Apiculteurs réunis, à Monts-sur-Guesnes. René apiculteur de longue date, n’a jamais vu de tels dégâts, « tout le monde a eu beaucoup des pertes, c’est difficilement quantifiable. » Une des causes de cette surmortalité est attribuée au…

En savoir plus https://www.centre-presse.fr/article-623884-apiculture-les-difficultes-s-accumulent.html

 



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *