Des voleurs s’emparent de dix-neuf ruches

Albert Bourgeaud estime que ses voleurs sont probablement des connaisseurs. / Photo Philippe Leblanc

«Ceux qui font ça, ce ne sont pas des apiculteurs pour moi. Ils ne méritent pas ce nom». Albert Bourgeaud en a gros sur le cœur après le vol d’une vingtaine de ses ruches, à Portel-des-Corbières. Il s’est rendu ce vendredi sur place pour récupérer le reste de ses essaims, afin de les rapatrier dans la Drôme et pour finaliser sa plainte à la gendarmerie de Port-La Nouvelle.

En début de semaine, il découvre la disparition. Accablant ! Sur 44 ruches, 19 se sont volatilisées. Le vol remonte selon lui au début du mois d’avril. «Ce sont des ruches neuves, achetées l’année dernière. Et les essaims sont récents aussi», détaille-t-il. Pour lui, les voleurs ne peuvent être que des connaisseurs. «Ce sont des gens renseignés. Ils ont sélectionné les meilleures ruches. Et il faut savoir où elles se trouvent, on ne les voit pas de la route», indique-t-il. Autant d’éléments qui laissent penser que les coupables ont…



 

en savoir plus https://www.ladepeche.fr/2019/04/28/des-voleurs-semparent-de-dix-neuf-ruches,8170753.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *