Auray. Rucher saccagé dans le parc de Treulen : « J’ai peur que les abeilles soient perdues »

Dix ruches ont été vandalisées ce week-end à Auray (Morbihan). Pour Thomas Guilloux et Julien Desodt, formateurs à Kerplouz, le centre de formation qui avait installé ce rucher pédagogique en octobre dans le parc de Treulen, il y a peu d’espoir de sauver les abeilles, qui ne doivent surtout pas être dérangées à cette période de l’année.

Dix ruches ont été détruites ce week-end, dans le parc de Treulen, à Auray (Morbihan).
Dix ruches ont été détruites ce week-end, dans le parc de Treulen, à Auray (Morbihan). 

« En hiver, on ne déplace même pas une ruche » , annonce d’emblée Thomas Guilloux, biologiste, écologue, qui anime la formation apiculture à Kerplouz. Il réagit à la destruction du rucher pédagogique survenu ce week-end, à Auray (Morbihan).  « Les abeilles sont des animaux à sang froid, elles ont peu de réserves internes. Quand on bouge la ruche, si elles tombent dans le fond, on n’est pas sûr qu’elles aient suffisamment d’énergie pour remonter. » Il n’a donc pas beaucoup d’espoir pour les essaims dont les abris ont été saccagés.

« Si la reine est perdue, c’est fini »

À cette période de l’année, les abeilles sont grappées, explique aussi Julien Desodt, apiculteur professionnel, formateur à Kerplouz également. Il ne faut surtout pas les déranger, le moindre choc peut les perturber, et même déclencher des maladies. Leur habitat a été renversé, même si un apiculteur parvient à remettre en place les colonies les plus populeuses, à mon avis on vient de perdre dix colonies.

À cette température, il faut remettre en ruche immédiatement pour que la colonie se reforme en grappe soudée autour de la reine. Mais si la reine est perdue, c’est fini », ajoute Thomas Guilloux.

Le préjudice est aussi financier. Un essaim coûte entre 120 et 150 €. Et même si le matériel va pouvoir être récupéré, ce saccage va aussi avoir des conséquences sur la production de miel….



En savoir plus : https://www.ouest-france.fr/bretagne/auray-56400/auray-rucher-saccage-dans-le-parc-de-treulen-j-ai-peur-que-les-abeilles-soient-perdues-6667533

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *