Il va essaimer ses ruches dans les entreprises de Vannes

Apiculteur depuis 35 ans, Denis Le Tortorec propose aux entreprises du pays de Vannes d’investir dans des ruches et de les aider à récolter leur miel.

Denis Le Tortorec propose d’installer des ruches dans les entreprises et d’en prendre soin.
Denis Le Tortorec propose d’installer des ruches dans les entreprises et d’en prendre soin.

« Offrir un pot de miel à ses clients ou ses partenaires, ça fait toujours plaisir. »Ancien patron de Golf’imprim, à 62 ans, Denis Le Tortorec revient à sa première passion : l’apiculture. Son imprimerie vendue l’automne dernier, il vient de lancer Abeilles 56 pour implanter des ruches dans les entreprises du pays de Vannes, les entretenir et les aider à récolter leur miel.

Transmettre une passion

« J’avais été initié à l’apiculture il y a 35 ans par un voisin. J’avais construit une ruche et trouvé un essaim sauvage. Petit à petit, j’en ai installé plusieurs. C’est génial de produire son propre miel. À la maison, nous en consommons 40 kg par an », raconte Denis Le Tortorec qui veut transmettre sa passion dans les entreprises.

« Implanter des ruches dans sa société ou sur un de ses terrains, ça a du sens. Ça permet de sensibiliser le personnel à la protection des abeilles et d’offrir du miel, c’est un geste est très apprécié ! Ça ne peut qu’être très bon en termes d’image. »

Reste que s’occuper d’une ruche, ça ne s’improvise pas. Il faut prendre soin de leur santé et notamment de la reine, les protéger du froid, des prédateurs et des parasites, récolter le miel… Avec Abeilles 56, Denis Le Tortorec s’occupe de tout. « Je propose aux entreprises d’acheter les ruches et les essaims que je peux leur trouver. Ensuite, je passe huit à neuf fois par an pour l’entretien et pour la récolte du miel qui leur appartient. Je ne prends pas ma part de miel », explique l’entrepreneur.

Du miel à offrir

Pour les sociétés, l’investissement est d’environ 1 200 € pour deux ruches, leurs hausses, les essaims, l’extracteur de miel et le maturateur. Ensuite, Abeilles 56 propose un pack de prestations annuel (soins des abeilles, traitement des parasites, etc.) de 340 € par an et 3 € par kilo de miel récolté. « L’investissement reste bénéficiaire pour l’entreprise car une ruche produit de 10 à 45 kg de miel dès la deuxième année », fait savoir l’apiculteur qui rappelle l’importance des abeilles dans la préservation de la biodiversité.

Contact : Abeille 56, 6 La Croix du Guern, 56890 Meucon, abeilles56vannes@gmail.com



 

En savoir plus https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/il-va-essaimer-ses-ruches-dans-les-entreprises-de-vannes-6687078

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *