Près de Falaise. Des cours pour les passionnés d’apiculture

  • Les apprentis apiculteurs s’affairent autour des ruches. Ils préparent les enfumoirs pour faire sortir les abeilles des ruches et travailler en toute tranquillité.
    Les apprentis apiculteurs s’affairent autour des ruches. Ils préparent les enfumoirs pour faire sortir les abeilles des ruches et travailler en toute tranquillité. 

À Tréprel, la confédération des apiculteurs du Calvados organise des cours de familiarisation à l’apiculture. Novices ou expérimentés, les élèves viennent échanger autour des ruches.

Bien cachées au fond des bois, au Val-de-Hère, les ruches de Marcel Lecoq, apiculteur, sont lieu d’apprentissage de mars à septembre. En neuf séances, à raison d’une tous les quinze jours, les apprentis et les apiculteurs déjà aguerris apprennent en direct.

L’apiculteur a repéré la reine, il la désigne aux apprentis apiculteurs.
L’apiculteur a repéré la reine, il la désigne aux apprentis apiculteurs. | Ouest-France

Après l’enfilage des combinaisons, bottes et gants pour se protéger avant d’aller auprès des ruches, les participants constituent des groupes pour les étudier : repérer la reine, maîtriser l’essaimage, piéger les frelons asiatiques qui déciment les ruches…

De gauche à droite : Marcel Lecoq, propriétaire des ruches, et Adrien Guillemot, président de la Fédération départementale des apiculteurs, observent des pièges à frelons asiatiques.
De gauche à droite : Marcel Lecoq, propriétaire des ruches, et Adrien Guillemot, président de la Fédération départementale des apiculteurs, observent des pièges à frelons asiatiques. |

Autant de conseils que se prodiguent les participants pour pratiquer leur passion.

 Source :  Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *