Mortalité importantes chez les abeilles en 2018

Le printemps tarde à arriver en 2018. Les abeilles ne supportent pas les températures basses au printemps. / © Max PPP
Le printemps tarde à arriver en 2018. Les abeilles ne supportent pas les températures basses au printemps. Ce début d’année est marqué par une mortalité importante dans les ruchers de la région. L’effet des produits phytosanitaires est amplifié par un hiver qui se prolonge.
Les températures tardent à décoller en ce début de printemps 2018. Si bien que le nombre des abeilles est en chute libre.Les apiculteurs limousins constatent que 50% à 100% de leurs butineuses ont`…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *